La stratégie thérapeutique et scientifique d’AlzProtect vise des pathologies neurodégénératives aujourd’hui incurables et dont le développement est rapide dans le monde entier.

Identité

Forme juridique : Société par action simplifiées

Date de création : 06 novembre 2007

SIREN : 501 096 838

Un actionnariat stable et équilibré

Le capital d’AlzProtect est distribué de manière équilibrée entre fondateurs, soutiens publics et investisseurs institutionnels privés.

  • Université de Lille

  • Finorpa

    Fond spécialisé dans l’accompagnement financier des entreprises de la région des Hauts de France, gère 90 M€ de capitaux.
  • Finovam

    Fonds d’investissement public.
  • Nord France Amorçage

    Fonds d’investissement abondé par la région des Hauts de France, qui intervient en capital-amorçage.
  • Xerys Gestion

    Société de gestion de portefeuille spécialisée dans le capital-investissement.
  • Investisseurs privés

Un financement solide, pour finaliser une première phase II

AlzProtect a levé 14 millions € en 2018 pour financer la réalisation de sa première phase II, destinée à prouver et quantifier l’efficacité de la molécule AZP2006 dans le traitement de la Paralysie Supranucléaire Progressive.

Historique des tours de financement

  • Amorçage (2008-2012 ): 1,595 millions €
  • Tour de table Série A de 2,66 millions € auprès de Finovam et Nord France Amorçage et d’une avance remboursable de 1 million € (BPI France)
  • 2016 - Série A : 2,163 millions €
  • 2018 - Série B : tour de table de 14 millions € (Xerys Gestion)

Des marchés complémentaires

La paralysie supranucléaire progressive (PSP) : une maladie orpheline et un marché important

La Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP) est une maladie neurodégénérative, qui partage de nombreux mécanismes pathologiques communs à la maladie d’Alzheimer.

Elle se manifeste par des troubles progressifs de l’équilibre, des difficultés visuelles, des variations du comportement et de l’humeur et une difficulté à parler.

Rapidement évolutive, cette maladie n’offre une espérance de vie que de 5 à 7 ans.

Il n’existe à ce jour aucun traitement pour cette pathologie.

La prévalence de la PSP est assez élevée pour une maladie rare. Les statistiques varie entre 1 cas pour 16 000 à 1 cas pour 100 000.

Elle touche actuellement entre 3 000 à 10 000 patients en France et 20 000 aux Etats-Unis.

Cette pathologie représente un marché annuel potentiel de xxx.

AZP2006 a obtenu le statut de “médicament orphelin” auprès de la Food and Drug Administration (FDA) et de l’Agence Européenne des Médicaments pour cette pathologie.

Cette double reconnaissance facilite et accélère le développement de la molécule et lui donne plusieurs avantages commerciaux :

  • Aux USA : une période de sept ans de commercialisation exclusive, l’exonération de certains frais auprès de la Food and Drug Administration et des crédits d’impôt pour les essais cliniques.
  • En Europe : éligibilité à certaines subventions, réductions de frais administratifs et accélération des développements cliniques.

Maladie d’Alzheimer : un marché de très grande ampleur, à croissance rapide

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus répandue. Elle représente 50 à 80 % des cas. Son incidence et sa prévalence sont en augmentation constante : elle toucherait aujourd’hui environ 50 millions de personnes dans le monde et près d’un million en France où elle représente la 4ème cause de mortalité.

Le coût actuel de cette pathologie en termes de santé publique (diagnostic et prise en charge médico-sociale) est estimé à 818 milliards USD en 2015 dans le monde.

Parmi ces dépenses, le marché des molécules pharmaceutiques pour le traitement de l’Alzheimer est d’environ 3.64 milliards USD et devrait connaître une croissance d’environ 8 % par an jusqu’en 2024.